JUILLET 2015

XL Airways ajoute Samaná à son réseau dominicain

xl-airways-paris-samana-decembre-2015-v01Du 23 décembre 2015 au 11 mai 2016

La compagnie aérienne XL Airways France lancera cet hiver une nouvelle liaison entre Paris et Samaná, sa deuxième destination en République Dominicaine.

Du 23 décembre 2015 au 11 mai 2016, la compagnie française proposera un vol tous les mercredis entre Paris-CDG et l’aéroport de Samana-El Catey dans le nord de la République Dominicaine, opéré en Airbus A330-200 configuré pour accueillir 21 passagers en Premium et 343 en Économie.

Le départ est programmé à 8h55 pour arriver à 15h55 (après une escale technique à San Salvador de Bahamas (ZSA) sans descente d’avion), le vol retour décollant à 17h45 pour atterrir le lendemain à 7h30 sans escale ; ces horaires changeront du 30 mars au 11 mai. XL Airways sera sans concurrence sur cette route, l’aéroport dominicain étant desservi principalement depuis le Canada (par Air Canada, Air Transat et WestJet) ou les Etats-Unis avec JetBlue Airways.

La compagnie précise dans son communiqué que cette liaison permettra notamment aux voyageurs de rejoindre Las Terrenas, où de nombreux Français ont investi dans l’immobilier. Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes, l’aller/retour étant proposé à partir de 680 € TTC.

Les tarifs comprennent un bagage enregistré, un repas ainsi qu’un programme de divertissement proposant des films récents. Les passagers qui le désirent pourront personnaliser leur voyage grâce aux nombreux services proposés par la compagnie tels que le transport de bagages supplémentaires, la réservation d’un Plateau du Monde ou la location d’une tablette Samsung Galaxy.

Premier transporteur européen en nombre de passagers vers la République Dominicaine, XL Airways relie toute l’année Paris à Punta Cana jusqu’à 6 fois par semaine.

La desserte de Samaná, que la compagnie sera la seule à proposer en vols réguliers depuis l’Europe, ouvrira de nouvelles opportunités d’itinéraires dans le nord de l’île, riche en paysages sauvages et en plages idylliques.

Au départ de Paris, XL Airways France dessert également en long-courrier les Antilles, les États-Unis, le Mexique et l’océan Indien, également proposé depuis Lyon et Marseille.

La compagnie effectue par ailleurs des vols moyen-courrier réguliers et affrétés vers l’ensemble du bassin méditerranéen au départ de Lille.

Bookmark et Partage

Retour aux actualités

Las Terrenas Live, le 23.07.15

Commentaires

Oui c est trés bien… j 'ai voulu réserver sur le premier vol mais le prix ést de 1300 euros alors qu' Americain offre Paris Miami santo domingo a 800 euros je vais voir avec xl new york et jet blue samana… mais comme avez vous… 680 TTC ? ? ? ? La compagnie précise dans son communiqué que cette liaison permettra notamment aux voyageurs de rejoindre Las Terrenas, où de nombreux Français ont investi dans l’immobilier. Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes, l’aller/retour étant proposé à partir de 680 € TTC. Le moins cher est Paris Montreal Samana ! ! ! ! ! plus de 1000 euros pas 680 euros Paris - Samana aller le 23-déc. retour le 20-janv. 1 adulte(s).

Xavier Gotto - France - 07-09-15

Enfin une excellente nouvelle. C'est super que XL AIRWAYS reprenne un vol hebdomadaire sur SAMANA EL CATEY. Espérons que les tour-opérateurs proposeront des séjours dans la région de Samana et que cela amènera une nouvelle clientèle comme il y a quelques années ( LOOK VOYAGES et autres). C'est le bonheur pour tous les français qui résident à Las Terrenas et pour ceux qui veulent leur rendre visite.En espérant que d'autres compagnies europeennes suivront le mouvement.

Jean-Pierre Wagenfuhr - France - 24-07-15

Laissez-nous vos commentaires

La façon la plus simple est de remplir ce formulaire et de cliquer sur Envoyer.

Vos Coordonnées

S’inscrire pour recevoir les alertes :



Ajouter un commentaire


Les commentaires envoyés seront publiés sur le site, avec votre nom et prénom. Les commentaires à caractère raciste, contenant des insultes ou inappropriés seront modérés. De même, les opinions consistant en des attaques personnelles ne seront pas publiées.